mardi

Mon premier levain

J’ai souvent lu sur internet des articles sur le levain. J’avoue que je n’ai jamais été curieuse de savoir comment c’était fait. Jusqu’au jour ou sur Facebook une fille présente une photo d’un pot avec un truc bizarre et nous dit qu’il est vivant… là j’avoue qu’elle a piqué ma curiosité… du vivant en cuisine… Étrange la mode serait plutôt du non vivant du style pas de viande…. est-ce une nouvelle bébête qui va nettoyer toute ma cuisine ??
Ou une bébête qui se mange… ça me fait penser à Java, ils se régalent avec des sauterelles...Pas de beurk, après tout nous mangeons les escargots les grenouilles et même le petit veau qui vient de naître… ;-)


Revenons à notre levain,  il est vivant… il faut le nourrir… il réagit… donc il ne reste plus qu’à se lancer dans l’élevage de ce petit bonhomme…
Je me mets à lire deux trois articles sur le levain pour essayer d'en savoir plus. La première chose qui retient mon attention, c’est qu'il pousse vite en très peu de temps certains se retrouvent à le sécher pour le conserver… donc prudente je veux bien faire un test mais pas me retrouver entourée de cette bébète qui coule dans tous mes placards… d’autant que je ne compte pas faire du pain tous les jours... faut pas abuser !
Attention le levain ça se prépare sur plusieurs jours, n’imagine pas faire ton pain aujourd’hui… un peu de patience… et si ton homme est comme le mien c'est compliqué de lui faire comprendre qu'il doit attendre mon manger mon pain!
Mon premier test a été très modeste pour éviter le gaspillage, car j’avoue que je n’y croyais pas trop à cette histoire… ma source est ici : oups la gourmande

J’ai lu que la farine de seigle c’était une sorte de vitamine, un vrai carburant pour le levain, certaines personnes en mettent à chaque fois. Personnellement j’ai commencé avec de la farine normale et j’ai mis de la farine de seigle le 2ème ou le 3ème jour, maintenant j'alterne entre la farine normale 1er prix et la farine de seigle BIO
Petit conseil avant de commencer prévoir un pot à confiture un peu grand à la place du bol, mais surtout penser à peser votre pot avant de commencer et noter le pot. Vous en aurez besoin après le 4ème jour puisqu’il faudra peser votre levain.

JOUR 1 : Mettre dans un bol 5 g de farine + 5g d’eau + 1 g de miel (une demi cuillère à café attention ne pas confondre cuillère à café et petite cuillère). Bien mélanger ça fait une pate plutôt souple.
Poser une petite assiette sur votre bol et laisser fermenter.

JOUR 2 : Dans un bol mélanger 8g de farine + 8g d’eau + 1g de miel. Ajouter ce mélange à votre préparation du 1er jour.

Plus besoin de miel à partir de maintenant !

JOUR 3 : Dans un bol mélanger 16g de farine + 16g de farine. Ajouter ce mélange à votre préparation du 1er jour

JOUR 4 : En théorie il doit déjà y avoir une odeur de vin blanc et des petites bulles… il est vivant… là il faut mélanger 20g de farine + 20g d’eau et l’ajouter à ton petit levain pour qu’il mange !

A partir de là ton levain est prêt, attention il faut le nourrir régulièrement tous les 3 jours. Comment ? c’est très simple si ton levain pèse 100g, tu lui prépareras 25g de farine + 25g d’eau.
Pour savoir combien pèse ton levain, pose le pot sur ta balance déduit le poids du pot et hop le tour est joué !

J’ai testé ce levain dans des baguettes de pain et j’avoue que le résultat m’a laissé stupéfaite. Mon pain est nettement mieux qu’avec la levure, pourtant c’est de la bonne levure que j’ai.
Le seul problème c’est qu’après deux utilisations je n’avais plus de levain… il a fallu pratiquement tout recommencer… mais la suite c’est pour demain   

Les ID'@ngelique 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire